Retourner à la page précédente

ART, CRÉATIVITÉ et PSYCHOPATHOLOGIELe 17 novembre 2012
Hôtel Hilton STRASBOURG

Journée en partenariat avec la
Société Internationale de Psychopathologie de l’Expression et d’Art Thérapie

Président : LAURENT SCHMITT
(Professeur de Psychiatrie au CHU deToulouse - Président de SIPE.AT)

Introduction

La psychiatrie entretient avec le monde de l'Art des relations anciennes, variées et fécondes. Plusieurs de nos prédécesseurs (au XIXème et début du XXème) sont passés à la postérité pour avoir traité des artistes célèbres, tels le Dr Blanche (Nerval, Maupassant), le Dr Gochet (Van Gogh), le Dr Nicolas Dahl (Rachmaninov), et le Dr Ferdière (A. Artaud). A peine plus tard, d'autres psychiatres s'intéressèrent aux productions parfois remarquables de certains patients : Tardieu et Simon en France, Prinzhorn en Allemagne (avec Wölfli), et vont renouveler le regard porté à ce que, en 1945, Dubuffet appellera «l'Art Brut». Cet intérêt s'étendra aux productions enfantines et à celles des peuples dits « primitifs » et se prolongera à travers une recherche psychopothologique autour de l'Inspiration Créatrice (est-ce une catharsis ? un facteur d'équilibre ? de résilience ? d'accomplissement de soi ?...) ainsi qu'autour des frontières que la folie partage avec le génie mais aussi avec le rêve, les effets des drogues, tout cela à la recherche d'un «fait primordial» commun (Moreau de Tours).
Enfin, la pratique de l'art-thérapie s'est développée dans les lieux de soin en bénéficiant de ce riche terreau théorique pour fonder des approches inventives et diversifiées au bénéfice des patients.
C'est autour de ces thèmes que la Journée d'automne de la Société de Psychiatrie de l'Est vous propose d'échanger réflexions et expériences.


Pour plus de renseignements : psyest@wanadoo.fr


Retourner à la page précédente
Haut de page |  © SPE 2007