Signes, symptômes, diagnostics… Les troubles de la psychiatrie

Bienvenue sur le site web de la société de Psychiatrie de l'Est

Signes, symptômes, diagnostics… Les troubles de la psychiatrie

19 novembre 2021

Amphi-Agora de l’Hôpital de Hautepierre 2, Avenue Molière – Strasbourg

cette journée était initialement prévue le 25 septembre 2020

Président : Fabrice BERNA

Introduction : Anne DANION-GRILLIAT

Argument

Si la psychiatrie est une spécialité médicale à part entière en tant qu’elle s’intéresse aux maladies de l’esprit, elle occupe une place tout à fait singulière au sein de la médecine, au carrefour des sciences biologiques et des sciences humaines. Ce statut particulier lui confère une incroyable richesse comme en témoigne la diversité des courants de pensée qu’elle a pu générer depuis sa naissance au début du XIXème siècle.

Pour autant, la multiplication voire la coexistence des modèles théoriques auxquels elle se réfère l’expose à des nombreux « embarras conceptuels ».

A titre d’exemple, lorsqu’un patient est qualifié de « psychotique » – comme on peut l’entendre encore souvent – que veut-on dire précisément ? Cela signifie-t-il que ce patient a une structure psychotique, un diagnostic de trouble psychotique ou encore des symptômes psychotiques ? Et ces symptômes psychotiques correspondent-ils vraiment à des symptômes subjectivement rapportés par le patient ou à des signes objectivement colligés par le médecin ? Cette distinction entre signes et symptômes est-elle vraiment claire en psychiatrie ? D’autre part, le diagnostic de « psychose » évoqué chez ce patient, correspond-il à une « maladie » au sens d’une déviation par rapport à un état dit de santé psychique ou d’une entité morbide définie par une étiopathogénie spécifique ou encore à une simple « construction sociale » comme certains peuvent l’affirmer ?

Un peu plus de 200 ans après la naissance de notre discipline, et suite aux divers débats qui ont eu lieu depuis la parution du DSM-III, il apparaît utile de nous arrêter quelques instants pour mieux comprendre ce que sont les « objets cliniques » qui font le quotidien de tout psychiatre.

Les perspectives historiques, épistémologiques, cliniques, physiologiques ou encore littéraires choisies par les orateurs de cette journée d’automne de notre Société nous aideront à tenter de relever ce véritable défi.

Programme

Accueil et ouverture :

  • Pr. Anne DANION-GRILLIAT, présidente de la S.P.E
  • Pr. Fabrice BERNA, président de la Journée

Matinée

Modérateur : Dr Philippe AMARILLI (Brumath et Strasbourg)

  • 9h30 : Raymund SCHWAN (Nancy)
    « Définir et ordonner précisément les symptômes psychiatriques : le système AMDP »
  • 10h15 : Steve DEMAZEUX (Bordeaux)
    « Malaise dans la sémiologie psychiatrique : faudrait-il tout reprendre à zéro ? »

Pause

  • 11h45 : Thomas RABEYRON (Nancy)
    « Entre structure et processus, qu’apporte à la clinique l’étude psychanalytique du fonctionnement psychique ? »

12h45 : Assemblée Générale des membres de la SPE

Déjeuner

Buffet, sur inscription préalable

Après midi

Modérateur : Dr Fabienne LIGIER (Nancy)

  • 14h00 : Julie CLAUSS (Strasbourg)
    « Ce qui se cache derrière nos diagnostics et nos classifications : une perspective épistémologique »
  • 14h45 : Juliette RABOT (Strasbourg)
    « Des catégories aux dimensions : où en est-on en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ? »
  • 15h30 : Jack FOUCHER (Strasbourg)
    « Les biomarqueurs en psychiatrie : une fin annoncée de la clinique ? »
  • 16h15 : Oriane KOLB (EPSAN Brumath)
    « L’expression des symptômes psychotiques dans le récit littéraire d’auteurs avec troubles psychiques »

Conclusion 17h00